Après avoir discuté pendant des heures au sujet des plus infimes détails avec les fonctionnaires de la Défense et les représentants du Musée militaire, nous avons pu commencer l’installation de notre zone de travail balisée le 7 octobre. Après une formation des membres du personnel leur permettant de travailler avec nous dans la zone, le désamiantage minutieux et le déplacement prudent d’objets contenant de l’amiante ont pu commencer.

En quoi consistait ce travail ? Un uniforme exceptionnel composé d’amiante bleu – de la crocidolite minérale – devait changer de vitrine. Cette forme très rare d’amiante datant du Moyen Age composait les uniformes portés par les fantassins armés de lance-flammes. Il s’agissait donc d’un travail très délicat. Chaque pas, chaque mouvement exigeait la plus grande concentration. La présence d’amiante dans un certain nombre d’objets exposés avec l’uniforme a dû être testée. Il s’agissait d’une mission très particulière ! L’uniforme et ses accessoires trônent à présent pour l’éternité dans une vitrine complètement hermétique !

  • PROJET

    Désamiantage au Musée militaire de Bruxelles

  • CLIENT

    Musée militaire

  • BUDGET

    € 25K

  • PERIODE

    octobre 2019